Roger Magnusson Le Garrincha Suedois

Roger Magnusson est l’un des joueurs de football suédois sur lequel on a le plus écrit. Et cela malgré qu’il n’a jamais joué en Ligue 1 (Allsvenskan) et seulement joué 14 matchs en sélection nationale. Il était dans les années 60 une idole pour les jeunes et était suivi par la presse de la même manière que les vedettes d’aujourd’hui.

Il était en Suède ce qu’était pour l’Angleterre George Best, qui était presque du même âge que lui.

Il fit ses débuts en équipe nationale juniors à 16 ans, en équipe espoirs à 18 ans et à 19 ans en équipe A.

Roger est surtout connu comme dribleur dans le grand club français de l’Olympique de Marseille avec lequel il a gagné plusieurs championnats et coupes de France à la fin des années 60/début des années 70. Il n’était pas d’abord un buteur ; il était le plus souvent l’auteur de passes décisives.

Sa carrière

C’est en jonglant avec une balle de tennis dans la cave chez ses parents, inspiré par Sir Stanley Matthews, qu’il va acquérir son incroyable technique.

Lennart « Nacka » Skoglund était l’idole de sa jeunesse. Il joua un match en équipe nationale avec « Nacka » , de 16 ans son aîné., en 1964 contre la Pologne.

Roger considère ses entraîneurs Antonio Duran à Åtvidaberg et Mario Zatelli à l’Olympique de Marseille ainsi que son agent et conseiller, le directeur de Facit (président de Åtvidaberg FF 1961-1972) comme des personnes qui ont joué un rôle important dans sa carrière.

Selon Roger, les joueurs qui lui ont donné le plus de difficultés sur le terrain sont en Suède Jan Holmberg et en France André Choda à Nice.

De Blomstermåla à la Division II

Roger Magnusson a commencé sa carrière de joueur de football dans le club local de Blomstermåla à l’âge de 14 ans. Il joue ensuite à Åtvidaberg FF qui était en Division 2

(à l’époque la ligue 2 francaise actuelle).

Roger mot MAIF

                                          Roger avec Arne Fransson au Motala AIF

Il a été recruté à 16 ans à Åtvidaberg FF par le président du club, Bertil Lundquist (né à Ösby). Il a été dès ses débuts le favori du public. Pendant ses 5 ans à Åtvidaberg FF le club a été trois fois proche de monter en Ligue 1. Durant ses 97 matchs pour Åtvidaberg FF Roger marqua 40 buts et le nombre de passes décisives furent selon les journaux proches de 90.

Son jeu de balle et ses dribles firent de lui le grand favori du public. On peut lire dans les journaux de l’époque que le public avait l’habitude de se déplacer vers le côté du terrain où jouait Roger.

Sa popularité contribua à ce que Åtvidaberg FF fut invité pendant l’été dans le nord de la Suède pour des matchs d’entraînement et surtout de gala. Il arrivait aussi que Roger renforce d’autres équipes à ces occasions.

Il joua au IFK Råneå pendant 3 ans, et aussi au Vadstena GIF, Finspång AIK et dans d’autres clubs dans la province du Småland. Et il attirait un public nombreux.

Roger BK Derby 100 år

Roger Magnusson amusait le public du stade Folkungavallen quand il donnait le tournis à la défense de Derby. Cela fit entrer Roger dans le club des supporters de Derby.

Roger eut le privilège, pendant deux mois d’hiver de la saison 1963/64 de s’entraîner et de jouer avec l’équipe Flamengo à Rio de Janeiro.Il était employé à Facit à Åtvidaberg et il faisait alors un stage dans la filiale de Facit en Amérique du sud dont Gunnar Göransson était le président. Gunnar « OJ_OJ » était aussi président du club de Flamengo.

Les années professionnelles et l’équipe nationale

Après avoir fait son service militaire et avoir joué 5 ans à Åtvidaberg Roger Magnusson fut recruté par le club italien de la Juventus FC. Des restrictions sur le recrutement de joueurs étrangers firent que Magnusson fut prêté au club allemand du FC Köln. A Cologne il joua en 1966/67 mais retourna à la Juventus pour jouer en coupe d’Europe. Roger fut décisif dans deux matchs de coupe d’Europe en inscrivant le seul but dans ces deux matchs, ce qui permit à la Juventus d’atteindre pour la première fois la demi-finale. Toujours à cause des restrictions de recrutement il fut prêté au club français de l’Olympique de Marseille qui ensuite le racheta à la Juventus.

Örjan Martinsson 013

Roger Magnusson, le dernier à gauche, avec ses camarades de l’équipe nationale Örjan Martinsson, Bengt Lindskog, Bo Larsson et Nacka Skoglund,  en 1964 pour le match Suède- Pologne.

Bizarrement Roger a seulement joué 14 matchs en équipe nationale pendant les années 1964-1969 (trois buts). L’Olympique de Marseille et son dynamique président Henri Leclerc refusaient souvent de libérer Roger pour qu’il joue en équipe nationale. Sa grande importance pour l’équipe et sa capacité à attirer le public expliquait ces refus. Roger fut sélectionné pour le championnat du monde de 1970 mais l’équipe de France avait été battue par la Suède en phase de qualification l’année précédente et le championnat de France se déroulait encore en juin pendant le championnat du monde à Mexico. Roger qui était à son apogée ne put participer alors que la Suède aurait eu besoin de ses talents ; elle échoua en effet à sortir de son groupe de qualification.

Roger Magnusson au premier rang à gauche à L’Olympique de Marseille en 1970

http://www.om4ever.com/ListeJoueurs/TopMagnusson.htm

A la fin des années 60/début des années 70 Magnusson formait à Marseille avec le Croate Josip Skoblar un duo d’attaquants d’une grande efficacité. Josip Skoblar marqua 44 buts pendant la saison 1970/71 ; ce qui est encore aujourd’hui le record de la Ligue 1 française ; et cela en grande partie grâce aux passes décisives de Roger.

Dès la première saison de Roger Magnusson en France en 1969, l’Olympique de Marseille gagna sa première coupe de France depuis 1948. Durant ses six saisons à Marseille il fut deux fois vainqueur du championnat de Ligue 1 et deux fois de la coupe de France ; ce qui incluait le premier doublé du club. Durant quatre de ces saisons Roger fut élu meilleur ailier droit de France et en 1969 meilleur joueur étranger.

Roger termina sa carrière à l’étranger au Red Star, mais ne put, à cause de blessures, donné le meilleur de lui-même.

Roger Magnusson och Josip Skoblar

En compagnie de Josip Skoblar en 2014

 

Après les années professionnelles

À son retour en Suède en 1976 il joua au Helsingborg IF, mais il n’était pas remis de ses blessures et il ne joua que six match pendant la saison. Il termina sa carrière en Division III, à Vilans Boll //association sportive, pendant les années 1977-1979.

Son importance pour Marseille allait encore une fois être rappelée le 19 mai 1980 quand le club organisa un match de gala en l’honneur de Roger. Le match opposa l’équipe qui avait gagné le championnat et la coupe en 1972/73 et une équipe de joueurs internationaux. Dans cette équipe on trouvait entre autres le Belge Paul Van Himst, l’Espagnol Luis Suárez et les Suédois Leif Eriksson, Ronnie Hellström et Ove Kindvall. C’est presque seulement Roger et son complice Josip Skoblar qui ont eu le droit à un tel honneur.

Après sa carrière de footballeur Roger se remit aux études, passa son bac, et suivit une formation universitaire d’animateur de centre aéré. Il a pendant plusieurs années travaillé avec des enfants et des adolescents dans sa ville natale de Kristianstad.

Quelques données supplémentaires

Né le 20 mars 1945 à Mönsterås . Vit actuellement à Kristianstad.

Élu à Hall of Fame en 2012

Carrière de footballeur     Matchs     Buts

Blomstermåla -1961

Åtvidabergs FF 1961-1966         97           40

FC Köln 1966-1967                      20             4

Juventus 1967-1968                      6             2    Coupe d’Europe

Marseille 1968-1974                 160           23

Red Star FC 1974-1976               26             2

Helsingborgs IF 1976                    6              1

Vilans BIF 1977-1979                  41              3

Équipe nationale

Équipe A 1964-1969                    14              3

Équipe Espoirs 1963                      1

Équipe Juniors 1961-1963            9              3

Ralf Edström och Roger Magnusson

Ralf Edström et Roger à Mjällby en 2014